top of page
DSCF1637-light.webp

La phytothérapie ou le pouvoir des plantes

Issus des savoirs ancestraux, la phytothérapie met en valeur les bienfaits des plantes médicinales sur le corps humain en offrant de nombreuses possibilités thérapeutiques complémentaires.


Lorsque l’on parle de thérapies naturelles, il est souvent fait référence à l’utilisation des plantes de manière générale, mais il est difficile pour la population de définir ce qu’est la phytothérapie, dont le nom vient du grec phyton, plante, et therapeia, traitement.

 

Une thérapie ancienne

La phytothérapie a toujours été utilisée par nos ancêtres de manière empirique. La Commission E, un conseil consultatif scientifique allemand créé en 1978, a proposé une expertise scientifique de substances utilisées dans la médecine traditionnelle. En 1979, la commission s’est engagée à rédiger les premières monographies de plantes. Ces textes dressent un portrait des plantes médicinales en donnant leur nom, leur classification, leurs propriétés médicinales, etc. Aujourd’hui, ce sont d’autres organismes qui règlent et renseignent sur la qualité et la sécurité de l’usage des plantes médicinales, notamment Swissmedic pour la Suisse.

 

La phytothérapie tire parti des plantes fraîchement récoltées pour créer divers produits naturels. Ces plantes peuvent être pressées en jus ou macérées dans de l'huile végétale pour produire un macérat huileux. Elles peuvent également être trempées dans de l'alcool pour créer une teinture-mère. Il est aussi courant de faire sécher les plantes, qui peuvent ensuite être utilisées pour des infusions, des décoctions, ou moulues en poudre pour être encapsulées dans des gélules ou compressées en comprimés. La phytothérapie englobe donc de multiples techniques et applications.

 

La manière douce

Pour ce qui est des tisanes, elles sont parfois perçues comme des remèdes de grand-mère ou considérées comme peu efficaces en raison de leur faible concentration en principes actifs. Il est malgré tout important de reconnaître que la force n'est pas toujours nécessaire pour obtenir de bons résultats. L'infusion, par exemple, permet de libérer de petites quantités de principes actifs tout au long de la journée. Cette méthode peut s'avérer efficace tout en contribuant à maintenir une bonne hydratation. Parfois, la douceur est la clé du succès!

 

«Tout est poison, rien n’est poison: c’est la dose qui fait le poison». Paracelse

 

Comme le soulignait Paracelse au XVIe siècle, «tout est poison, rien n’est poison: c’est la dose qui fait le poison». Cela signifie qu'il est souvent question de dosage. De plus, il ne faut pas automatiquement supposer qu'une préparation naturelle soit sans risque. En effet, les plantes médicinales peuvent présenter des effets toxiques, entraîner des réactions indésirables ou interagir avec des médicaments allopathiques. Il est donc essentiel de consulter des spécialistes avant d'utiliser ces traitements.

Comentarios


bottom of page